Ce livre traite de la situation des Juifs à partir de 33 en Europe de l'Ouest comme toile de fond puis détaille particulièrement la situation des Français Juifs et s'arrête surtout sur l'étude aussi exhaustive que possible du camp de transit de Drancy et ses évolutions à partir d'août 41. Sur un livre de 340 pages hors annexes, moins de 40 pages sont consacrées à Auschwitz. L'objectif principal de cet ouvrage est donc de rédiger l'histoire de Drancy. C'est le livre d'un homme qui parle à la fois en tant que chercheur (en biologie, mais il a d'évidence mené des recherches d'historien sur les sujets traités) et en tant que témoin. Arrêté en décembre 41, il aura à connaître Compiègne puis Drancy d'où il sera déporté en été 44 (arrivé à Birkenau le 4 juillet 44). La double situation de chercheur et de survivant n'est pas rare mais rend ici l'ouvrage curieux. Il tient par exemple à nous faire connaître en détails les comportements (effectivement remarquables de droiture et d'intelligence) de certains de ses amis prisonniers puis de lui-même. On est parfois amené à se demander si certains passages ne sont pas dictés par la culpabilité à être survivant, s'il n'est pas question également pour l'auteur de se justifier d'avoir pu rester si longtemps à Drancy sans être déporté (en tant que "conjoint d'aryenne") et d'y avoir exercé des fonctions, de même que d'avoir survécu à Birkenau grâce à son statut de "Prominent" en tant que personnel médical (sa relation de cette étape est pour moitié au moins celle des secours qu'il put apporter à deux jeunes garçons). Enfin l'auteur nous propose de façon inhabituelle ses points de vue sur divers sujets (concernant l'intégration des Juifs, le sionisme, l'Etat d'Israël,...). Pour autant tout cela n'enlève rien, bien évidemment, à son étude extensive de Drancy.

Fayard, 1973

Ressources

dariusz-jablonski--le-photographe-amateur-fotoamator-pologne-1998En 1987, quantité de diapositives ont été découvertes dans le stock d'un antiquaire. Elles ont été prises par le SS Genewein au ghetto de Lodz. Un survivant qui était médecin au ghetto les[...]
  
andreas-kilian-eric-friedler-et-barbara-siebert-zeugen-aus-der-todeszone-das-judische-sonderkommando-in-auschwitzOuvrage paru en 2002 à Münich. N’existe qu’en allemand (à ma connaissance, seul un projet de traduction en tchèque est en cours). A. Kilian est historien, E. Friedler et B. Siebert sont journalistes. Ce[...]
  
jan-sehn-le-camp-de-concentration-doswiecim-brzezinkaL'ouvrage du Juge qui dirigea durant plus d'un an la "Commisssion générale d'enquète sur les crimes hitlériens en Pologne". On y trouve la présentation du camp d'Auschwitz 1 et de Birkenau (mise en place,[...]
  
annette-wieviorka-lere-du-temoinCet ouvrage, que l'auteur présente elle-même comme un épilogue au précédent (ci-dessus) propose un regard sur le témoignage et ses évolutions en trois étapes (archives des ghettos et d'après guerre /[...]
  
frank-beyer-nackt-unter-woelfen-fiction-allemagne-de-lest-1963-2hEn 1958 Bruno Apitz, très engagé politiquement, a écrit un livre évoquant ses années à Buchenwald au travers de l'histoire d'un enfant juif que les prisonniers vont cacher afin de lui sauver la vie. De ce[...]
  
jean-charles-deniau-et-stephane-khemis--dossier-hitler-462-a--2009Un documentaire fondé sur des archives Soviétiques retraçant les interrogatoires en 1948 et 49 de Heinz Linge (majordome de Hilter, mort en 1980) et Otto Günsche (son aide de camp, mort en 2003). Ceux-ci[...]
  
revue-dhistoire-sur-la-shoahElle existe depuis 1945. Georges BENSOUSSAN en est le rédacteur en chef. Robert BADINTER, entre autres, est membre de son comité scientifique. Sur les prisonniers des Sonderkommandos, voir en particulier[...]