Ce livre traite de la situation des Juifs à partir de 33 en Europe de l'Ouest comme toile de fond puis détaille particulièrement la situation des Français Juifs et s'arrête surtout sur l'étude aussi exhaustive que possible du camp de transit de Drancy et ses évolutions à partir d'août 41. Sur un livre de 340 pages hors annexes, moins de 40 pages sont consacrées à Auschwitz. L'objectif principal de cet ouvrage est donc de rédiger l'histoire de Drancy. C'est le livre d'un homme qui parle à la fois en tant que chercheur (en biologie, mais il a d'évidence mené des recherches d'historien sur les sujets traités) et en tant que témoin. Arrêté en décembre 41, il aura à connaître Compiègne puis Drancy d'où il sera déporté en été 44 (arrivé à Birkenau le 4 juillet 44). La double situation de chercheur et de survivant n'est pas rare mais rend ici l'ouvrage curieux. Il tient par exemple à nous faire connaître en détails les comportements (effectivement remarquables de droiture et d'intelligence) de certains de ses amis prisonniers puis de lui-même. On est parfois amené à se demander si certains passages ne sont pas dictés par la culpabilité à être survivant, s'il n'est pas question également pour l'auteur de se justifier d'avoir pu rester si longtemps à Drancy sans être déporté (en tant que "conjoint d'aryenne") et d'y avoir exercé des fonctions, de même que d'avoir survécu à Birkenau grâce à son statut de "Prominent" en tant que personnel médical (sa relation de cette étape est pour moitié au moins celle des secours qu'il put apporter à deux jeunes garçons). Enfin l'auteur nous propose de façon inhabituelle ses points de vue sur divers sujets (concernant l'intégration des Juifs, le sionisme, l'Etat d'Israël,...). Pour autant tout cela n'enlève rien, bien évidemment, à son étude extensive de Drancy.

Fayard, 1973

Ressources

larissa-cain-une-enfance-au-ghetto-de-varsovieNée en 1932, cette petite fille de Varsovie devenue dentiste en France nous confie ici tout ce qu'elle sait de sa famille disparue dans la folie antisémite meurtrière des nazis et nous raconte en[...]
  
eugen-kogon-hermann-langbein-adalbert-ruckerl-les-chambres-a-gaz-secret-detatLa matière de cet ouvrage a été recherchée par vingt-quatre survivants de tous horizons (historiens ou juristes, Juifs ou pas, de divers pays (Allemagne, Autriche, France, Hollande, Israël et Pologne)[...]
  
georges-bensoussan-auschwitz-en-heritage-du-bon-usage-de-la-memoireUne interrogation des phénomènes de mémoire collective autour de la Shoah, une réhabilitation du questionnement historien et politique. Dans ce livre il ne s'agit pas "de l'histoire de la Shoah mais des[...]
  
abraham-andre-balbin-de-lodz-a-auschwitzNé en 1909 près de Łódź, l'auteur grandit en Pologne puis décide de venir vivre en France (Lorraine) lorsqu'il a 18 ans. Les deux raisons qu'il invoque pour ce choix sont l'antisémitisme qui ne fait[...]
  
laurence-rees-auschwitz-les-nazis-et-la-qsolution-finaleqCet ouvrage du Directeur des programmes d'histoire de la BBC, très documenté et très dense, expose chronologiquement tout ce qui concerne Auschwitz dans une large acception, en s'appuyant sur de très[...]
  
annie-leclerc-exercices-de-memoireLes souvenirs d'une enfant, mais surtout les très intéressantes réflexions d'une intellectuelle de qualité (morte en 2006) sur le "devoir de mémoire", qui interroge notamment ce qui se passe réellement en[...]
  
lyn-smith-la-voix-des-survivantsDes textes retranscrits de témoignages recueillis par un reporter rattaché à l'Imperial War Museum (GB). Ils sont présentés en successions de thèmes organisés de façon chronologique. L'une des[...]