Le témoignage d'une prisonnière politique polonaise sur Auschwitz puis Birkenau. Elle arrive de la prison de Pawiak (Varsovie) le 25 août 43. Après la découverte épouvantée d'Auschwitz ("die Wiese", "die Quarantäne", "die Aussenkommandos"), elle est affectée au Kanada puis envoyée à Birkenau ("Zentrale Sauna" et Kanada) pour l'enregistrement des nouvelles prisonnières et la récupération de leurs biens. Elle explique avec courage et honnêteté comment -avec une nourriture largement suffisante et des vêtements à disposition du fait de son travail- disparaît le souci d'autrui. En l'occurence le souci des autres prisonnières qui meurent à quelques dizaines de mètres, dans les pires conditions de dénuement, voire des déportés menés aux crématoires tant qu'ils ne sont pas individualisés. Son témoignage démontre aussi comment, lorsqu'on était employé(e) au Kommando Kanada, on avait également une liberté de mouvement telle que rien de ce qui se passait au camp ne lui était inconnu. Elle donne ainsi quantité d'informations détaillées. Enfin, il est très intéressant de comparer les différences de traitement au camp entre ses conditions de survie et celles des prisonnières juives. Une postface, rédigée par l'un de ses fils, nous apprend que... Krystyna Żywulska est le nom sous lequel elle a été arrêtée en tant que Résistante, celui qui a été son identité durant tout le temps passé entre les mains des nazis, celui qui figurait sur ses papiers aryens lorsqu'elle s'est évadée du ghetto de Varsovie, car elle était Juive et s'appelait Zofia Landau.

1ère éd. en polonais 1946, éd. Polonia en français 1956.

Ressources

hans-schmid-otto-moll-qder-henker-von-auschwitzqUne étude de tout ce qui est aujourd'hui connaissable de ce personnage épouvantable de cruauté perverse que fut le SS Moll, qui a en particulier sévi à la Strafkompanie et au Sonderkommando de Birkenau.[...]
  
gitta-sereny-au-fond-des-tenebresL'ouvrage de référence pour qui travaille sur Treblinka, paru en 1974 à Londres. G. Sereny y rapporte ses 70 heures d'entretien avec Franz Stangl en 1971 dans sa prison, mais aussi quantité d'autres[...]
  
christopher-browning-les-origines-de-la-solution-finaleUn fort ouvrage qui détaille, de la fin 39 à la fin 41/début 42, tout ce qui a trait à la mise en place de l'émigration forcée et ses évolutions jusqu'à l'extermination (qui ? quand ? quelles étapes ?) Ce[...]
  
marek-miller-et-michal-bukojemski-z-kroniki-auschwitz-05-sonderkommando-2004-tvp-vo-polonais-26-mnUn documentaire constitué, du point de vue de l'image, de vues des crématoires d'Auschwitz et Birkenau (majoritairement le II mais aussi le I et le V). Tous les textes sont des paroles rapportées de neuf[...]
  
materials-on-the-memorial-to-the-murdered-jews-of-europeCet ouvrage (rédaction collective) est bien plus qu'un catalogue d'exposition consacré au Mémorial de Berlin (voir ici la page le concernant). Il présente également tout l'historique de sa conception et[...]
  
dariusz-jablonski--le-photographe-amateur-fotoamator-pologne-1998En 1987, quantité de diapositives ont été découvertes dans le stock d'un antiquaire. Elles ont été prises par le SS Genewein au ghetto de Lodz. Un survivant qui était médecin au ghetto les[...]
  
hermann-langbein-hommes-et-femmes-a-auschwitzParu en 1975 chez Fayard. Un livre qui aurait pu être classé sous la rubrique témoignage, mais c’est l’historien qui l’a écrit, avec le vécu du survivant et la collecte de très nombreux témoignages. Une[...]