Livre Maurice&Rose BENROUBI Petit arbre de BirkenauUn ouvrage inhabituel, en trois parties : le témoignage de Maurice, survivant de Birkenau, le journal de l'attente de sa femme Rose et un texte d'Annette Wieviorka rappelant seulement les traits saillants de ces deux textes et présentant les documents patiemment cherchés et retrouvés par Yves Moreau dans les archives locales.
Maurice Benroubi, Juif grec (ne parlant ni yiddish, ni allemand) est arrivé en France en 1928. Il vivait dans la Sarthe. Il a été déporté par le convoi n°8 (comme André Lettich et Henri Borland, notamment). Il a passé un court temps affecté au Sonderkommando en juillet 1942, peu après son arrivée, à creuser des fosses et y déposer des corps (p. 21). Comme il l'avait déjà déclaré à Jean-Claude Pressac, il écrit que les prisonniers du Sonderkommando (dont il estime ne pas faire partie) les insultaient et leur jetaient des pierres (p.47). Mais il évoque surtout Jawichowitz (sous-camp où les prisonniers travaillaient dans les mines) où il a été majoritairement affecté. Son texte, rédigé bien après-guerre, est construit de façon tout à fait particulière. Il ne semble pas avoir été écrit selon un plan précis, chronologique ou thématique, mais au fil de la pensée, alternant le témoignage, les points de vue et l'évocation des dégâts définitifs causés dans le quotidien par un tel passé. Ce choix, inhabituel et intéressant, nous permet d'accompagner le vécu de "l'après-camp" de Maurice Benroubi. Il nous aide à comprendre quelque chose de la façon dont tous les éléments du quotidien, aussi anodins puissent-ils être, évoquent pour un survivant tel ou tel élément vécu au camp. Il me semble qu'il s'agit de l'un des points essentiels de son témoignage, cette façon dont il "continue de vivre à Auschwitz" parce que tout le renvoie à ce passé indépassable.  
Le texte de Rose, sa femme, est un journal qu'elle écrit à l'intention de Maurice et dans l'attente de son retour. Elle ne doute pas qu'il reviendra, parce qu'elle ne peut pas concevoir qu'un amour comme le sien soit brisé. Ce sont des pages qui documentent les inquiétudes de la vie de cette jeune femme juive et son petit garçon durant l'occupation. Il s'agit là d'un témoignage par ailleurs très émouvant, que Jacques, l'un des fils de Rose & Maurice, nous donne aujourd'hui à partager.

 

Ed. Albin Michel, Coll. Bibliothèque Histoire, 2013, ISBN 978-2-226-24624-0.

Ressources

moshe-a-elie-garbarz-un-survivantLe témoignage du père, Moshe, qui a tenu à ce qu’il soit écrit par un de ses fils, ce fut Elie. Moshe Garbarz est né et a grandi en Pologne, et son livre commence par ce récit du quotidien d'un enfant[...]
  
ota-kraus-et-erich-kulka-die-todesfabrik-auschwitz L'ouvrage de survivants du camp qui ont fait partie du "Kampfgruppe" et sont devenus historiens. Ce livre contient une interview de Filip Müller (ancien prisonnier du Sonderkommando). Il s'agit de son[...]
  
charles-liblau-les-kapos-dauschwitz Première parution de ce livre : 1974. L'auteur, Juif communiste militant dans la Pologne d'avant-guerre puis actif dans les Brigades d'Espagne, s'engage en France en 39. Démobilisé en 40, il devient[...]
  
paul-chytelman-le-courage-d-espererNé en 1922 en Pologne et arrivé l'année suivante en France, il sera agent de liaison à partir de la fin 40. Dénoncé, il est arrêté en janvier 44 et déporté à Auschwitz le mois suivant. Il sera affecté à[...]
  
jorge-semprun-le-mort-qu-il-fautCe roman-témoignage est construit autour d'un incident inquiétant : la Direction centrale des camps fait demander à la Politische Abteilung (la Gestapo du camp) si l'auteur est toujours vivant. A partir[...]
  
saul-friedlander-lallemagne-nazie-et-les-juifs-1-les-annees-de-persecution-1933-39-et-2-les-annees-dextermination-1939-45Les derniers ouvrages parus de l’historien franco-israélien dont l’intérêt majeur me paraît être la volonté de construire une pensée à la fois aussi globale et détaillée que possible de ce qu’on pourrait[...]
  
alain-resnais-texte-jean-cayrol--nuit-et-brouillard-documentaire-france-1956Un document qu'on ne présente plus, qui a ses qualités et ses défauts. Il est toujours projeté aux élèves de 3è par leurs professeurs d'histoire dans le cadre de l'étude de l'Allemagne nazie au programme[...]