En 1958 Bruno Apitz, très engagé politiquement, a écrit un livre évoquant ses années à Buchenwald au travers de l'histoire d'un enfant juif que les prisonniers vont cacher afin de lui sauver la vie. De ce texte a été tiré le scénario du présent film. Il se fonde pour partie sur un fait réel : Stefan Jerzy Zweig, "l'enfant de Buchenwald" existe réellement, mais l'auteur B. Apitz comme le réalisateur F. Beyer n'avaient rencontré ni lui, ni son père (qui d'ailleurs ne disparaîtra pas dans un autre convoi comme dans le film, mais pourra rester veiller sur son fils et le cacher avec la complicité d'autres prisonniers jusqu'à la libération de Buchenwald et l'arrivée des troupes américaines le 11 avril 45). De ce fait, l'histoire est reconstruite avec les rumeurs qui devaient circuler dans le camp à ce propos, certaines exactes, d'autres pas. On a reproché à ce film une tendance à effacer la spécificité juive de l'extermination, mais de fait Buchenwald n'était ni centre de mise à mort ni camp d'extermination. En revanche il était éminement politique (du fait des catégories de déportés et de l'organisation interne du camp mise en place peu à peu par les "triangles rouges"). Ce sont précisément ces caractéristiques qui intéressent vraisemblablement le réalisateur, outre la proposition de réflexion sur le conflit entre "l'affectif" (risquer leurs vies pour sauver un enfant) et "le politique", mais l'enfant devient le symbole de la solidarité et de la résistance contre l'oppresseur.

Ressources

wieslaw-kielar-anus-mundi-cinq-ans-a-auschwitzDe la mise en place d'Auschwitz à l'évacuation et au-delà, le témoignage d'un prisonnier arrivé dans le premier groupe de politiques Polonais le 14 juin 40 (n° 290 !) Un document qui donne donc de[...]
  
krystyna-zywulska-jai-survecu-a-auschwitzLe témoignage d'une prisonnière politique polonaise sur Auschwitz puis Birkenau. Elle arrive de la prison de Pawiak (Varsovie) le 25 août 43. Après la découverte épouvantée d'Auschwitz ("die Wiese", "die[...]
  
ernst-lubitsch--to-be-or-not-to-be-jeux-dangereux-fiction-usa-1942Juif Allemand né à Berlin, Lubitsch émigre pour Hollywood afin de vivre sa passion pour le cinéma. Il a 30 ans, nous sommes en 1922. D'abord acteur puis réalisateur, il se fait le spécialiste de[...]
  
auschwitz-la-solution-finaleUn ouvrage collectif en trois parties : les mécanismes de l'extermination / spectateurs, résistants et complices / histoire et mémoire du génocide. Chacun des textes est écrit par un historien spécialiste[...]
  
series-documentaires Les séries documentaires existantes, traitant des camps et de l'extermination ne seront pas évoquées de manière exhaustive car elles sont nombreuses, en particulier en langue allemande. Lorsqu'un numéro[...]
  
leon-poliakov-breviaire-de-la-haine-le-iiie-reich-et-les-juifsMême en sachant que son auteur était aux origines des archives du CDJC, voilà un ouvrage de grande qualité qui surprend, étant donné sa date de parution, par l'aspect très complet et très documenté[...]
  
joanna-podolska-traces-of-the-litzmannstadt-getto-a-guide-to-the-pastUn petit livre d'un format inhabituel, très facile à glisser dans une poche arrière, idéal pour aller à la découverte de la ville sur les traces du ghetto de Lodz. Une mine d'informations, construite sur[...]