Un documentaire qui s'ouvre avec Simon Wiesenthal à Mauthausen, livre de prière en main, qui d'ailleurs en lira un texte, et se referme avec S. Wiesenthal devant le mur des Lamentations, avec le même livre. Les narrateurs sont E. Taylor et O. Welles.
Après une rapide évocation de la vie juive avant-guerre et des différentes formes qu'a pu prendre l'antisémitisme, ce film retrace, s'appuyant sur des images d'archives (parfois peu connues encore aujourd'hui) et des lectures de témoignages, toutes les étapes et évenements essentiels de la Shoah. Le choix des archives et des informations données est toujours intéressant. A l'époque ce documentaire était certainement le premier à retracer de façon aussi précise et documentée l'histoire de "l'Holocauste" comme on disait alors. C'est en cela qu'il est remarquable.
Mais il a aussi les marques de son époque. S'il est bien évidemment intéressant du point de vue de ce qui est dit, il l'est aussi pour ce qui ne l'est pas. L'évocation des ghettos par exemple n'aborde pas la question des "Judenräte" dont le terme n'est pas prononcé. La révolte de Birkenau est donnée comme émanant de la résistance intérieure du camp mais les Sonderkommandos ne sont pas nommés, leur existence même n'est pas évoquée, ne serait-ce que par une phrase. On constate aussi la méconnaissance de l'époque lorsque le narrateur dit qu'il y eut alors 600 évasions. La relation de la libération des camps est particulière aussi : on quitte alors Auschwitz pour ne citer que les camps libérés par les Britanniques et surtout les Américains, les mots "Soviétiques" ou "Armée Rouge" ou "Russes" ne seront pas prononcés.

Ressources

yves-jeuland--comme-un-juif-en-france-2006-en-deux-parties-avant-et-apres-guerre-73-et-112-mnLa première partie de ce documentaire, utilisant des actualités d'époque et des témoignages (notamment celui de Robert Badinter) évoque la période allant de l'affaire Dreyfus à Vichy pour retracer[...]
  
natalia-zarembina-auschwitz-oboz-smierci-the-camp-of-deathCet ouvrage bilingue (polono-anglais) propose la lecture de la réédition du texte écrit par N. Zarembina (journaliste) en 1942 à partir des témoignages que lui ont confiés trois hommes ayant été[...]
  
zenon-rozanski-mutzen-ab Ce témoignage est écrit dès son retour par un survivant (n° 8.214). Il donne à connaître la Strafkompanie (compagnie disciplinaire à la mortalité considérable) dans laquelle il est envoyé quelques mois[...]
  
revue-lhistoire-n-special-18-du-1er-trimestre-2003-hitler-le-nazisme-et-les-allemands-98-pUn numéro de grande qualité organisé en trois thèmes : La prise du pouvoir - Au coeur du IIIè Reich - Le nazisme et les Allemands. Il fait le point sur les connaissances, les divergences et les doutes[...]
  
leon-poliakov-auschwitzUn ouvrage qui reste incontournable malgré le passage du temps. C'est une présentation complète du camp (de concentration et d'extermination) faite avec précision et exigence. Construit sur des documents[...]
  
macha-rolnikaite-le-journal-de-machaJ'ai hésité quant à la rubrique sous laquelle devait figurer ce témoignage. Il pourrait aussi bien se trouver parmi les livres "sur l'extermination" en général. En effet, il s'agit du journal (version[...]
  
pierre-louis-basse-gagner-a-en-mourirPierre-Louis Basse est un journaliste passionné de football et d'histoire. Un homme qui "aime le football comme on aime son enfance". C'est à partir de ces différentes compétences qu'il propose ce texte[...]