Un documentaire qui s'ouvre avec Simon Wiesenthal à Mauthausen, livre de prière en main, qui d'ailleurs en lira un texte, et se referme avec S. Wiesenthal devant le mur des Lamentations, avec le même livre. Les narrateurs sont E. Taylor et O. Welles.
Après une rapide évocation de la vie juive avant-guerre et des différentes formes qu'a pu prendre l'antisémitisme, ce film retrace, s'appuyant sur des images d'archives (parfois peu connues encore aujourd'hui) et des lectures de témoignages, toutes les étapes et évenements essentiels de la Shoah. Le choix des archives et des informations données est toujours intéressant. A l'époque ce documentaire était certainement le premier à retracer de façon aussi précise et documentée l'histoire de "l'Holocauste" comme on disait alors. C'est en cela qu'il est remarquable.
Mais il a aussi les marques de son époque. S'il est bien évidemment intéressant du point de vue de ce qui est dit, il l'est aussi pour ce qui ne l'est pas. L'évocation des ghettos par exemple n'aborde pas la question des "Judenräte" dont le terme n'est pas prononcé. La révolte de Birkenau est donnée comme émanant de la résistance intérieure du camp mais les Sonderkommandos ne sont pas nommés, leur existence même n'est pas évoquée, ne serait-ce que par une phrase. On constate aussi la méconnaissance de l'époque lorsque le narrateur dit qu'il y eut alors 600 évasions. La relation de la libération des camps est particulière aussi : on quitte alors Auschwitz pour ne citer que les camps libérés par les Britanniques et surtout les Américains, les mots "Soviétiques" ou "Armée Rouge" ou "Russes" ne seront pas prononcés.

Ressources

jo-wajsblat-gilles-lambert-le-temoin-imprevuJo Wajsblat est un jeune Juif Polonais de 15 ans lorsqu’il passe la porte de la chambre à gaz du K IV à Birkenau en octobre 44. Le médecin SS Mengele va ordonner de rouvrir et fera sortir quelque[...]
  
jacob-apenszlak-dir-le-livre-noir-des-juifs-de-polognePublié initialement en octobre 1943 aux Etats-Unis par la Fédération américaine des Juifs polonais, cet ouvrage est réédité en France en 2013 sous la direction de Georges Bensoussan. Il est donc possible[...]
  
daniel-mendelsohn-les-disparus-the-lostCe travail autobiographique (littéraire et photographique) qui est une recherche de sa propre famille par l'auteur, est construit sur les premières parashat. Dans son voyage on ne peut plus personnel (qui[...]
  
la-liberation-dauschwitz-film-documentaire-urss-1945Des images tournées par l'Armée Rouge au début de l'année 45 à la libération du camp, de janvier 45 au printemps.
  
joseph-bialot-cest-en-hiver-que-les-jours-rallongentNé à Varsovie en 1923, l'auteur arrive à Paris à l'âge de sept ans. En août 44 il est déporté à Auschwitz. En 2001, l'auteur de polars décide d'écrire ce livre de témoignage. On y retrouve son phrasé[...]
  
gillo-pontecorvo--kapo-fiction-italie-1959-2hCoproduction italo-française, ce film avec Susan Strasberg et Laurent Terzieff est sorti en France en 1961. Il a été nominé cette année-là pour l'Oscar du meilleur film étranger. Ce film présente[...]
  
revue-sciences-humaines-n-170-davril-2006-le-dossier-anatomie-des-massacres-par-regis-meyran-p-24-a-32Une interview de Jacques SEMELIN qui publie un ouvrage au Seuil sur le sujet. Sa démarche est de chercher l’enrichissement d’une démarche pluridisciplinaire étant lui-même au croisement de[...]