Un film éprouvant dans lequel Jacov Silberberg (Yacov Zylberberg) ne témoigne pas de son passé de prisonnier d'un Sonderkommando à Birkenau, mais où le metteur en scène, croisant les paroles de Jacob, sa femme et (pour l'une des scènes) de leurs deux enfants (adultes), rend compte du présent. Il s'agit de donner un portrait de Jacob "ici et maintenant". Quel présent peut-on avoir sur le terreau d'un tel passé : tel est le sujet que le réalisateur semble vouloir questionner. Il est peut-être utile de savoir par ailleurs que Karl Fruchtmann (1915-2003), Juif Allemand, a été prisonnier au camp de Dachau en 1936 (libéré en 1938, il part en Palestine et revient définitivement en Allemagne à partir de 1958).
Les premiers mots du film sont ceux de sa femme Luba (qui parle en allemand) : "sa sensibilité est morte" alors qu'on voit à l'image Jacov sur son lieu de travail : il a toujours été boulanger, il enfourne des pains. C'est le silence. La désespérante solitude de Jacov qui, après le Sonderkommando, n'est plus jamais parvenu à être vivant.

Ressources

jo-wajsblat-gilles-lambert-le-temoin-imprevuJo Wajsblat est un jeune Juif Polonais de 15 ans lorsqu’il passe la porte de la chambre à gaz du K IV à Birkenau en octobre 44. Le médecin SS Mengele va ordonner de rouvrir et fera sortir quelque[...]
  
jacob-apenszlak-dir-le-livre-noir-des-juifs-de-polognePublié initialement en octobre 1943 aux Etats-Unis par la Fédération américaine des Juifs polonais, cet ouvrage est réédité en France en 2013 sous la direction de Georges Bensoussan. Il est donc possible[...]
  
daniel-mendelsohn-les-disparus-the-lostCe travail autobiographique (littéraire et photographique) qui est une recherche de sa propre famille par l'auteur, est construit sur les premières parashat. Dans son voyage on ne peut plus personnel (qui[...]
  
la-liberation-dauschwitz-film-documentaire-urss-1945Des images tournées par l'Armée Rouge au début de l'année 45 à la libération du camp, de janvier 45 au printemps.
  
joseph-bialot-cest-en-hiver-que-les-jours-rallongentNé à Varsovie en 1923, l'auteur arrive à Paris à l'âge de sept ans. En août 44 il est déporté à Auschwitz. En 2001, l'auteur de polars décide d'écrire ce livre de témoignage. On y retrouve son phrasé[...]
  
gillo-pontecorvo--kapo-fiction-italie-1959-2hCoproduction italo-française, ce film avec Susan Strasberg et Laurent Terzieff est sorti en France en 1961. Il a été nominé cette année-là pour l'Oscar du meilleur film étranger. Ce film présente[...]
  
revue-sciences-humaines-n-170-davril-2006-le-dossier-anatomie-des-massacres-par-regis-meyran-p-24-a-32Une interview de Jacques SEMELIN qui publie un ouvrage au Seuil sur le sujet. Sa démarche est de chercher l’enrichissement d’une démarche pluridisciplinaire étant lui-même au croisement de[...]