Après la mort de Filip Müller qui m'a évidemment beaucoup touchée, j'ai appris celle de Thomas Blatt (survivant de Sobibor) en novembre 2015 et maintenant (février 2016) celle de Samuel Willenberg (dernier survivant de Treblinka, qui nous a laissé ce livre).

E_Eizenschmidt.jpgAujourd'hui seulement j'ai appris que Eliezer Eisenschmidt aussi était mort (en décembre 2014). J'avais un attachement particulier à cet homme qui a accepté un "entretien à distance" (mes questions ayant été posées par Gideon Greif qui a eu la grande gentillesse de bien vouloir s'en occuper). C'était un témoin d'exception parce qu'il a été déporté à Auschwitz en 42 et, de ce fait, pouvait témoigner de la mise en place et des évolutions du processus d'extermination à Birkenau, du Bunker 1 au K V, ayant été envoyé dans l'un comme l'autre lieu. Un parcours de vie terrifiant.

Photo Yad Vashem

A ma connaissance, il n'y a plus de survivant du Sonderkommando d'Auschwitz Birkenau en Israël à ce jour, et sur l'ensemble du monde, ils se comptent sur les doigts d'une main. Pour autant, je veux rappeler, une fois encore, combien ces hommes -contrairement à ce que j'ai entendu encore récemment- ont été nombreux à s'infliger l'épreuve de témoigner, et combien ces témoignages sont précieux.