Circulaire_Roms_2012_08 Suis-je d'une naïveté tenace ou bien s'agit-il d'un lamentable manque d'information de ma part ?
A la fin août, passant devant une télévision allumée, j'entends évoquer la suppression d'une taxe que devaient payer les travailleurs Roms et leurs employeurs, seulement parce qu'ils étaient Roumains ou Bulgares, ainsi qu'une augmentation de la liste des métiers que les Roms sont autorisés à exercer. Je m'interroge avec une surprise consternée : dans quel pays osait-on encore de telles mesures discriminatoires ?
Le lendemain, tous les médias qui sont mes sources d'information évoquent la circulaire interministérielle qui sera entérinée ensuite, le 29 août.
En France. Le fameux "pays des Droits de l'Homme et du Citoyen".