Jiri_Weil_Mendelssohn Comment ne pas chroniquer ce très beau livre de Jiří Weil ! Peut-être connaissez-vous déjà cet auteur ? En ce qui me concerne, je viens seulement de le découvrir vraiment par le biais de ce roman... qu'il m'a d'ailleurs fallu un peu de constance pour trouver. Nul doute maintenant que je chercherai aussi ses romans précédents. Quel plaisir, cette écriture délicate, chaleureuse et pleine de retenue, lorsqu'elle évoque sa ville de Prague bien aimée !
Je ne peux que vous recommander, vous l'aurez compris, la lecture de ce "roman". Terme auquel j'inflige des guillemets, car la dimension documentaire de ce livre est indéniable, même si on est loin d'un ouvrage à valeur historique. Dans une première partie, vous y suivrez les vies de quelques personnes, qui s'entrecroisent de plus en plus douloureusement, oppresseurs et opprimés, SS et Juifs. Nous sommes à Prague en 42. La seconde partie se déroule au ghetto de Terezin. Elle est écrite de façon tout à fait différente et ne semblerait pas être rattachée au début du texte, si certains personnages ne s'y retrouvaient. La première partie est l'affreuse réalité de Prague sous la botte nazie, où la mort peut guetter à chaque pas. L'auteur emmène alors son lecteur dans la seconde, sous une plume qui se fait dure et sans couleur, un autre monde, qui n'a plus rien à voir avec la réalité du premier.

Mais connaissez-vous l'histoire (incroyablement) vraie qui donne son titre à cet ouvrage ? On croirait une histoire juive malicieusement inventée dans le "yiddishland" ! Elle est pourtant exacte : des SS avaient réclamé que soit déboulonnée la statue de ce Juif qu'est Mendelssohn, osant trôner sur le toit de l'Opéra de la ville. Faute de savoir reconnaître le visage de Mendelssohn, comment procéder ? Les sous-fifres SS qui doivent s'acquitter de la tâche ont une idée lumineuse, évidente, la propagande le leur a assez expliqué : le Juif, c'est celui qui a le nez le plus proéminent, bien entendu ! Et c'est ainsi que sera choisie pour le "déboulonnage" la statue de ... Wagner !

Vous trouverez ici une biographie de Jiří Weil : site Babelio.

Et puis... ne manquez pas d'écouter le concerto pour violon de Mendelssohn (Itzhak Perlman et Yo-Yo Ma, impérativement !)