Verf_gbar.jpg Avez-vous regardé hier sur Arte l'émission consacrée au texte écrit en 44 par l'ethnologue et ses camarades prisonnières à Ravensbrück ? Cette "opérette" a été montée au Châtelet au printemps l'année dernière.
Il est encore temps, si vous n'avez pas pu la voir hier, de regarder l'émission qu'a réalisée David Unger en cliquant ICI. Durant une semaine la chaîne laisse ses émissions à la disponibilité des internautes. Prenez une heure, vous ne le regretterez pas. C'est un document sensible et intelligent, tout en retenue, qui s'adresse au meilleur de ce qui est en nous avec une fidélité qui semble totale -autant qu'on puisse en juger- au propos de Germaine Tillion : seules l'intelligence, l'amitié et le rire pouvaient donner une chance de résister.