Zug.jpg
Depuis novembre 2007, en Allemagne, circule de gare en gare un train à vapeur de deux wagons contenant une exposition itinérante sur la déportation. Il est appelé "le train du souvenir". Il est arrivé à Berlin le 13 avril.
Un conflit oppose le Conseil des Juifs d'Allemagne à la Deutsche Bahn (équivalent approximatif de la SNCF française) parce que cette dernière refuse que ce train circule de façon gratuite (mais propose de reverser un montant sous forme de don) mais aussi -et peut-être surtout- parce que ce train n'est pas autorisé à stationner en gare principale de Berlin.
Quoi qu'il en soit, cette exposition attire des dizaines de milliers de visiteurs. Elle évoque en particulier le sort des enfants et des jeunes. Elle propose de nombreux documents d'époque, mais fait également un travail de recherche sur son parcours en invitant les populations à faire part des documents qu'ils sont susceptibles de détenir. Elle sera à Berlin jusqu'au 22 avril puis poursuivra son parcours dans différentes villes d'Allemagne avant de passer en Pologne pour finir son parcours le 08 mai à Auschwitz.

Lien vers le site (en allemand).