J'échangeais récemment autour de ces thèmes et j'exposais le ressenti suivant : l'individu qui dénonce son voisin à la Gestapo en tant que Juif est définitivement méprisable, mais on sait hélas que l'humain est aussi capable du pire. En revanche, celui qui représente le pays, qui est policier ou gendarme ("dépositaire de l'autorité publique"), devrait être porté par une image de la France qui lui interdise d'officier avec la Gestapo, de participer à la rafle du Vel d'hiv', d'intervenir à Drancy, de fermer la porte d'un wagon à bestiaux sur des familles entassées, ...
A ma connaissance, un seul conducteur de locomotive français a refusé de conduire un train en partance pour les camps. Un seul... est-ce possible ? Ai-je une image de ce pays complètement naïve ? tout à fait utopique ?